750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

P1020573

 

Il est des livres qu'on n'aurait pas lus si on ne nous les avait pas prêtés.... Si on les avait vus dans la librairie dans laquelle on a l'habitude de se promener à la recherche de nos prochaines lectures, on ne se serait surement même pas arrêté sur eux...

 

Il en est ainsi de ce roman. Je pense que si mon amie Régine ne me l'avait pas prêté, je n'aurais pas prêté attention à sa couverture, à son titre pourtant si original. Je ne sais pas, je ne pense pas que j'aurais été attirée. La littérature italienne m'a souent laissée perplexe, alors j'aurais surement passé mon chemin..

 

Et pourtant, je sais aujourd'hui que ne pas le lire aurait été dommage. Les Tétins de Sainte Agathe, c'est une histoire bien étonnante. Une histoire de femmes, de "mama" comme on les aime au cinéma. On a l'impression d'entendre ces femmes parler fort avec leur accent, de voir les hommes concaincus de mener la maison à la baguette alors qu'ils ne savent pas se débrouiller sans demander l'aide de ces femmes qui les entourent...

 

La petite Agatina grandit entourée de sa grand mère, de ses tantes, avec plein de principes: les hommes, on les tient loin de soi. On les fait languir, on les séduit aussi en prenant soin de sa tenue, et.... surtout de ce qui les rend fou... Ce précieux bijou féminin que sont les seins. Les recettes de famille se transmettent pour les rendre et les garder beaux. "Parce que c'est ainsi ma fille que tu rendras fou ton homme et qu'il ne verra plus que toi!". Et le secret de la famille pour que le seigneur vous aide dans cette quête, c'est de rendre hommage à Sainte Agathe, chaque année. Préparer les fameux gateaux en forme de sein, les tétins, avec la précieuse recette, en veillant bien qu'il y en ai toujours un nombre pair dans le plat, c'est un gage de santé pour la poitrine des femmes qui les préparent.

 

Agatina grandira avec toutes ces convictions. Elle deviendra une femme amoureuse, prête à tout et à trop pour l'homme qu'elle aime. Elle se perdra dans la vie et dans l'amour et saura un jour que ses tantes et sa grand mère avaient raison à propos de l'hommage que l'on doit rendre à Sainte Agathe.

 

Les Tétins de Sainte Agathe, c'est une petite histoire savoureuse et drôle, qui se lit comme on déguste une bonne pâtisserie avec un thé par un dimanche ensoleillé. C'est un roman simple et frais, dans lequel les personnages deviennent nos amis. On devient l'amie de l'héroine, comme on deviandrait amie d'une jeune femme passionnée et touchante. Laissez vous emporter par ce petit roman qui ne manque pas non plus d'allusions coquines très subtiles qui sont un vraie bonheur de finesse.

 

"Au moment du café, les cassatelles étaient accueillies par des applaudissements. Le grand plateau débordait de ces petites montagnes blanches invitantes, disposées deux par deux. Elles incitaient d'abord à toucher, puis à lécher le sucre glace et enfin à mordre avec délicatesse, pour ne pas les blesser. Quand je croquais, la crème à la ricotta, au sucre et au chocolat envahissait ma bouche, je la sentais s'étaler sur mon palais; je fermais les yeux et le plaisir s'étendait à tout mon corps de petite fille, mêlé à une sensation de protection et de confiance, parce que ma grand mère était conviancue que les cassatelles éloigneraient les maladies et, en cas de malchance, assureraient ma guérison. Les tétins de Sainte Agathe étaient une assurance sur ma santé, la douce amulette qui m'accompagnerait dans ma vie de femme." Les Tétins de Sainte Agathe, Giuseppina Torregrossa - éd. Le Livre de Poche 

Tag(s) : #littérature