750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je vais vous parler d'un truc aujourd'hui qui va faire faire des grimaces de dégout à pas mal d'entre vous! J'en suis d'avance toute guillerette d'imaginer vos têtes!

Bon alors avec le titre du billet, vous avez bien compris que je vais vous causer guêpes.... Jusque là, si on exclu le fait que pas grand monde n'aime ces bestioles même si on leur reconnait un intérêt évident pour la préservation de la flore et l'équilibre végétal, il n'y a pas de quoi grimacer....

Hi!Hi!Hi!

Alors les guêpes, comme partout je pense, il y en a à La Réunion. On parle bien des guêpes et pas des abeilles. Zabeil na point mi pense. Nou trouv seulment bon grosses guêpes. Mi aim pas ça du tout sauf..... En cari!!!!!!!!!!!!

Hi!Hi!

C'est là que je ris d'imaginer vos têtes!!!

"Quoi?! j'ai bien compris ce qu'elle écrie la gridelle? elle aime les guêpes en cari...., mais le cari à La Réunion, c'est un truc qui se mange!!!!!!!!!"

Et bien oui vous avez bien compris! Aujourd'hui je vous parle des guêpes, parce qu'à La Réunion, on les mange!!!! Alors je vous précise un peu les choses: en réalité se sont les larves que l'on mange. C'est ici un mets très prisé, notamment pendant les fêtes de Pâques. Beaucoup de catholiques en font un plat de carême, ou le cuisinent lors du vendredi saint.

Mais attention, n'allez pas croire que c'est un plat de pauvre!!! Non! Non! Les larves de guêpes, c'est la caviar réunionnais. Le prix d'un nid peut se négocier jusqu'à 200 euros le kilo (le nid entier, pas juste les larves qui sont la seule chose qu'on mange bien sûr!!). Vous avez bien lu! Alors si on veut y gouter, mieux vaut avoir des voisins sympas qui veulent s'en débarrasser et des amis partageurs qui savent s'en emparer!!! Parce que faut pas croire, mais la guêpe créole, elle pique dur et elle fait mal croyez en mon expérience!!!

Pendant la période où les guêpes prolifèrent, c'est à dire en ce moment, c'est assez étonnant de voir tous ces hommes qui frappent aux portes parce qu'ils ont vu un nid chez vous, sous un toit ou dans un arbre. La méthode pour s'en emparer est très artisanale: à l'aide d'un long "pied de bois" (une branche en créole) dont le bout est recouvert d'un torchon qu'on enfume, on fait fuir les guêpes en les affolant. Ensuite, on reste immobile pour ne pas se faire piquer et on attend quelques instants qu'elles soient parties, puis on attrape le nid. Enfin, on "tire" les larves des alvéoles. Certains les mange crues, comme ça (très peu pour moi merci ça me dégoute parce que je vous assure c'est gros comme truc), mais la plupart préparent donc un pt'it cari en faisant frire un peu d'oignon avec du thym et de l'ail, les larves et hop! on se régale. J'ai gouté!!!! oui! oui! j'ai osé. Franchement ça ne casse pas des briques comme on dit mais ce n'est pas désagréable.

Alors voilà! Je vous ai fait partager aujourd'hui un peu de la culture réunionnaise. Intéressant et étonnant non?!

 

Joyeuses Pâques à toutes et à tous!

Le Nid de Guêpes (photo personnelle)

Le Nid de Guêpes (photo personnelle)

La Larve de Guêpe (photo personnelle)

La Larve de Guêpe (photo personnelle)

Les Larves avant d'être triées et Cuites (photo personnelle)

Les Larves avant d'être triées et Cuites (photo personnelle)

Le Cari Carême, Rougail Guêpes (photo internet)

Le Cari Carême, Rougail Guêpes (photo internet)

Tag(s) : #La Réunion, #la cuisine réunionnaise